Bits and Bobs

Insolites, anecdotiques, éclectiques, des petits bouts de riens trouvés à droite, à gauche, qui piquent ma curiosité, qui m'intéressent ou qui m'amusent...

jeudi 9 août 2007

Speed mathematics (2)

J'ai oublié de préciser hier que je n'avais pas demandé la permission de B. Handley pour traduire une page de son site. Mais je suppose qu'il sera ravi si éventuellement, quelques personnes se ruent sur le site d'Amazon pour acheter son livre. D'autant que moi, je l'ai acheté (dans sa première version de 1998), et apprécié même si je ne l'ai pas lu jusqu'au bout car :

  1. J'ai une calculatrice.
  2. Je n'aime pas les maths plus de 10 minutes.
  3. Mes enfants ont compris en peu de temps ce que j'avais mis beaucoup de temps à comprendre (vous me suivez là ?)

Néanmoins, chose promise, chose due :

 

Multiplier des nombres plus grands que dix

La méthode fonctionne-t-elle pour multiplier des grands nombres ? Certainement !

  • Prenons l’exemple de 96 X 97.

                          96 X 97 =

  • A combien soustrayons-nous ces nombres ? à 100.
  • Nous écrivons donc : 4 sous 96 et 3 sous 97.

                          96 X 97 

                           4     3

  • Que faisons nous maintenant ? nous soustrayons diagonalement. 96 - 3 ou 97 - 4 = 93. Nous notons 93 comme première partie de la réponse. Que faisons nous maintenant ? Nous multiplions les nombres dans les cercles : 4 X 3 = 12. Nous le notons comme deuxième partie de la réponse : La réponse complète est donc 9312.

                          96 X 97 = 9312

                           4     3

 

Pas très difficile. Amusant même, les enfants adorent. Leurs instits un peu moins - c'est du vécu.

Là où les choses se compliquent cest quand on va en dessous de 91. B.Handley explique comment faire dans son livre, ça marche, mais je ne l'ai pas traduit.

ligne

Retour sur le chameau

J'ai repensé à la recette du chameau farci cette nuit...

On peut vraiment mettre 20 poulets dans un seul agneau ???

Catégorie : - Tags : , ,
Commentaires [0]
ligne

Choisir sa voie

Plus qu'à tout autre moment dans son histoire, l'humanité est à la croisée des chemins. Une voie mène au désespoir et à la désolation la plus complète. L'autre à l'extinction totale. Espérons que nous aurons la sagesse de choisir la bonne voie.

Woody Allen

ligne
mercredi 8 août 2007

Un peu d'histoire...

Qui était le directeur du collège d'Eton (Angleterre) entre 1442 et 1447 ?
William Westbury

Voir ici la liste de TOUS les directeurs depuis la création de l'école - ils ne sont d'ailleurs pas fichus de se rappeler le nom de celui qui était en place entre 1555 et 1560 : quel laisser-aller...

ligne

Speed mathematics

Bill Handley, dans son livre "Teach Your Children Tables", prétend dès la première page que nous pouvons apprendre à nos enfants à maîtriser les tables de multiplication de base en 15 minutes".
Quoique sur la couverture, ce doit être en une demi-heure...

Toujours est-il que fouillant son site, j'ai réalisé qu'il n'était peut-être pas aussi fantaisiste que je l'avais cru au premier abord. Ce type vend des méthodes à des enseignants, fait des conférences aux Etats-Unis et au Canada (Bill Handley est australien), et aurait travaillé sur un projet du gouvernement US.

Mais comme sur beaucoup de sites personnels de ce type, il est malaisé de vérifier quoi que ce soit...

Reste sa méthode.

Sur la partie du bas de cette page de son site, il explique comment faire une multiplication simple.
Quelle chance vous avez !!! Je l'avais traduite pour une de mes nièces. Voici donc :

Multiplication : Pour Commencer

Que penseriez vous si je vous disais que vous pouvez maîtriser vos tables jusqu’à 10 en moins de 15 mn ? Et vos tables jusqu’à 20 en moins d’une demi-heure ? Vous le pourrez en utilisant la méthode qui suit. Nous partons seulement du principe que vous connaissez raisonnablement la table de 2 et que vous savez ajouter et soustraire des nombres simples.

Multiplier des nombres jusqu’à dix

Voici comment multiplier des nombres jusqu’à 10 X 10.

  • Nous prendrons 7 X 8 comme exemple.
  • Ecrivez 7 X 8 sur une feuille de papier et dessinez un cercle sous chacun des chiffres à multiplier.

                         7 X 8 = 

  • Maintenant, prenez le premier chiffre à multiplier, 7. Combien vous faut-il pour aller à 10 ? La réponse est 3. Ecrivez 3 dans le cercle sous le 7. Maintenant, prenez le chiffre 8. Que doit-on écrire dans le cercle sous le 8 ? Combien pour aller à 10 ? La réponse est 2. Ecrivez 2 dans le cercle sous le 8. Votre travail doit ressembler à cela :

                         7 X 8 =

                         3    2

  • Maintenant, soustrayez diagonalement. Soustrayez n’importe lequel des chiffres encerclés (3 ou 2) à celui placé, non pas au-dessus, mais en diagonale. En d’autres mots, vous devez soustraire soit 3 à 8, ou 2 à 7. De toute façon, la réponse est la même : 5. C’est le premier chiffre de votre réponse. Vous n’allez soustraire qu’une seule fois, donc choisissez ce qui vous paraît le plus simple.
  • Ensuite, multipliez entre eux les chiffres placés dans les cercles. 3 X 2 = 6. C’est le dernier chiffre de votre réponse : 56.

                         7 X 8 = 56

                         3    2

Essayons un autre exemple : 8 X 9.

  • Combien pour aller à 10 ? La réponse est 2 et 1. Nous écrivons 2 et 1 dans les cercles sous les nombres.
  • Que faisons nous maintenant ? Nous soustrayons diagonalement.
  • 7 est donc le premier chiffre de notre réponse. Ecrivons le. Maintenant, multiplions les deux chiffres encerclés entre eux.
  • 2 est le dernier chiffre de notre réponse. La réponse est donc 72.

Facile, n’est-ce pas ?
Voici d’autres problèmes à essayer par vous même :

a.     9 X 9  = 

b.     8 X 8  = 

c.     7 X 7  =  

d.     7 X 9  = 

e.     8 X 9 =

Désolée, les cercles n'apparaissent pas sous les nombres : imaginez-les.

Demain, la suite.
Oui, je ménage mes effets, j'ai une audience à tenir, moi !
Vous apprendrez à multiplier 98 par 97 en deux temps, trois mouvements.
En attendant, essayez ce qui est là au-dessus, et faites-moi savoir ce que vous en pensez.

ligne

The Concise Oxford Thesaurus

Une chose que j'adore : feuilleter les dictionnaires. C'est sans fin, toujours quelque chose à découvrir.
Aujourd'hui, c'était "The Concise Oxford Thesaurus".

Le plus drôle ce sont les encadrés de vocabulaire thématique.
Par exemple, dans l'encadré "papillons, papillons de nuit", sont listées 93 variétés de papillons.

Je le sais, j'ai compté.

Je ne les recopierai pas, z'avez qu'à aller vérifier par vous même.

Il y a aussi les 13 différentes sortes de moteurs, les 20 branches de l'ingéniérie, les 60 sortes de sauces (la sauce Skordalia existe vraiment ?), les 18 sortes d'écureuils et rongeurs apparentés, etc., etc., etc.
Peut-être que je vais m'amuser à en traduire certaines un jour ?
Ou les recopier si j'ai la flemme...

ligne

Le Petit Musée Des Marques

 

Le Petit Musée des Marques est un site sur lequel je vais traîner parfois.

La rubrique 'Traductions foireuses' mérite le détour à elle seule : c'est l'endroit où on apprend que Blédina a changé de nom en Russie car le mot signifie "femme de mauvaise vie" en russe, que des marques étrangères auraient du mal à s'implanter en France avec des noms tels que "pucelle", "fion", "derche", et j'en passe.

Il y a aussi d'autres rubriques très intéressantes quand on a fini avec les traductions foireuses.

ligne

George Bush mène une vie pleine de risques...

Lors d'un voyage officiel en Albanie le 10 juin dernier, GWB a reçu un accueil triomphal avec bain de foule et serrage de mains. Cette vidéo nous le montre, visiblement il prend son pied.

Surveillez son bras gauche : la montre y est... et hop ! Elle n'y est plus !

ligne
mardi 7 août 2007

Ordinateur des homosexuels du diable ??? Diantre !

Destroy_the_computer


Traduction rapide :

"Détruisez les ordinateurs !!!
Une invention homosexuelle de Alan Turing.
Qui se soucie
qu'il ait percé le code Enigma et gagné la 2ème guerre mondiale ?
[...]
c'est une machine des homosexuels du diable !
"

Un doute quand même sur la traduction de la dernière phrase, mais bon, l'esprit y est...

ligne

La Révolutionnaire, la Superbe...

Vous êtes-vous déjà demandé combien coûtait une robe de juge, d'avocat, de pasteur (suisse ou français...), de doyen d'université ou de ces confréries aux noms bizarres ? Et QUI pouvait fabriquer ces vêtements ?

J
'ai trouvé deux fabricants en France. J'ai pas non plus cherché des heures.
Voir donc chez Ponsard et Dumas à Lyon ou bien chez l'Artisan Costumier "présent à Paris" mais dont les ateliers sont à Lyon. J'aime assez ce dernier parce qu'on y trouve aussi les vêtements religieux, mais j'adore les robes des confréries du premier...

ligne