Bits and Bobs

Insolites, anecdotiques, éclectiques, des petits bouts de riens trouvés à droite, à gauche, qui piquent ma curiosité, qui m'intéressent ou qui m'amusent...

jeudi 12 juin 2014

Garer son vélo à Tokyo

Simple, non ?

Source avec des tas de précisions sur la structure, la construction, etc.

Via

ligne

La physique du Slinky

images

Vous connaissez tous le Slinky même si vous ne connaissiez pas le nom (c'était mon cas). Ce ressort a un comportement amusant quand on lui fait descendre un escalier, quand on se le fait passer de main en main, etc. Il a aussi une certaine tendance à s'emmêler...

Mais saviez-vous que si vous le lâchez d'une certaine hauteur, sa base ne bougera pas tant que la partie haute ne le poussera pas vers le bas ?

ligne
lundi 9 juin 2014

Bijou

Je sais que vous avez adoré cet article. Aussi, vous ne manquerez pas d'apprécier ce que Stan de TYWKIWDBI a trouvé récemment : le ténia au formol, en pendentif !

tapeworm necklace

Disponible dans la boutique "My Parasites", pour la somme de $85. 

ligne

Ecoutez...

Voici un article publié en novembre 2012, que je gardais sous le coude depuis presque deux ans pour le traduire... Ce long week-end a été l'occasion...

Nous commencerons dans un champ de maïs, un champ de maïs de l'Iowa à la fin de l'été, par une belle journée. Le maïs est haut. L'air est chatoyant. Il manque juste quelque chose, et c'est quelque chose d'énorme...

... un truc vraiment énorme, mais je ne vous dirai pas ce que c'est, pas tout de suite.

A la place, faisons un détour. Nous reviendrons dans le champ de maïs dans une minute mais pour rendre les choses intéressantes, nous allons sauter de l'autre côté du monde, dans un parc public près de Cape Town, Afrique du Sud, où vous remarquerez un cube, un cube de métal posé là dans l'herbe.

Mais1

 

Ce cube a été posé là par David Liittschwager, photographe, qui a passé plusieurs années à voyager dans le monde, posant son cube d'un pied-cube (0.03 m3) dans des jardins, des torrents, des parcs, des forêts, des océans, puis photographiant tout ce qui passait dedans. Scarabées, criquets, poissons, araignées, vers, oiseaux... tout ce qui était assez gros pour être vu à l'oeil nu, il l'a capturé et photographié. Voici ce qu'il a trouvé dans son cube au Cap en 24 heures :

mais2

 

Il y a 30 plantes différentes dans ce pied carré d'herbe (0.09 m2) et environ 70 insectes différents. Et mieux, selon un chercheur en Angleterre, "Si nous déplaçons le cube de 3 mètres, nous pourrons avoir une différence de 50% des plantes rencontrées. Si nous le déplaçons en haut de la colline, nous pourrions ne trouver aucune de ces espèces". Les populations changent complètement à quelques mètres de distance et c'est sans compter sur les champignons, microbes et autres petites bestioles que Liittschwager et son équipe ne pouvaient voir.

Un autre exemple : voici le cube placé à 30 mètres du sol, dans les branches supérieures d'un figuier Strangler au Costa Rica. Nous sommes en l'air maintenant, surplombant une vallée.

mais3

 

Que se passe-t-il ici ? Plus de 150 plantes et animaux différents vivent ou sont passés dans le cube : des oiseaux, des scarabées, des mouches, des papillons, des insectes, des insectes, et encore des insectes...

mais4

 

E.O. Wilson, le biologiste de Harvard qui a rédigé l'introduction de ce livre de David Liittschwager, explique que ce sont les gros animaux qui attirent notre attention. Mais si nous nous baissions et que nous examinions une petite surface de sol, "progressivement, les plus petits habitants, bien plus nombreux, commencent à les éclipser". Il y a les bestioles qui aèrent le sol, qui pollinisent, qui nettoient. Il y en a des tas et des tas et des tas.

Retour dans le champ de maïs
Ce qui nous ramène dans l'Iowa, où mon collègue Craig Childs, journaliste scientifique de la radio publique NPR décida de vivre une petite aventure. Comme il le raconte dans son nouveau livre Apocalyptic Planet, il a recruté son ami Angus et, ensemble, ils ont décidé de passer deux nuits et trois jours ("nous appellerons ça un long week-end) dans une ferme de 240 ha dans le comté de Grundy. Le but était de s'installer au milieu des épis de maïs (il y en aurait mille milliards dans l'Iowa) pour voir ce qui vivait là. En d'autres termes, un recencement à la Liittschwager.

Les champs de maïs, toutefois, ne sont pas des parcs nationaux ou des forêts vierges. Les maïsiculteurs élèvent du maïs. Tout ce qui peut manger le maïs, blesser le maïs, gêner le maïs est tué. Leur maïs est sélectionné pour combattre les nuisibles. Le sol est pulvérisé. Les épis sont pulvérisés. Aussi, comme David, Craig se demandait "qu'est ce que je vais trouver ?"

mais5

 

La réponse m'a stupéfait : il n'a presque rien trouvé. "J'écoutais et je n'entendais rien, pas un oiseau, pas le bruit d'un insecte."

Il n'y avait pas d'abeilles. L'air, le sol semblaient vides. Il a trouvé une fourmi "si petite qu'on n'aurait pas pu l'épingler sur un tableau d'insectes". Un peu plus tard, en rampant dans une autre ligne de maïs, il a trouvé un champignon "de la taille d'un pépin de pomme". Puis, encore un peu plus tard, une araignée qui mangeait un tipule (un cousin). Une seule araignée rouge "de la taille d'un grain de poussière qui s'empressait sur la terre nue", quelques sauterelles, et c'est tout. Bien qu'il ait rampé et rampé, il n'a rien trouvé d'autre.

"On se serait cru sur une autre planète, un monde stérile".

mais6

 

Pourtant, il y a 100 ans, ces mêmes champs, ces prairies, abritaient 300 espèces de plantes, 60 mammifères, 300 oiseaux et des centaines d'insectes. Ce sol était le plus riche, le plus fertile de l'état. Et maintenant, dans ces parcelles, il n'y littéralement plus rien sinon une seule espèce vivante. Nous avons gommé tout le reste.

Nous avons besoin de nous nourrir bien sûr. Mais nous avons besoin de ces petites créatures qui amènent la vie sur Terre. Il y a quelque chose d'étrange dans cette ferme qui crée intentionnellement un désert biologique pour produire de la nourriture pour une seule espèce : nous. C'est efficace, oui. Mais c'est tellement efficace qu'il manque les fourmis, il manque les abeilles, même les oiseaux sont absents. Quelque chose ne va pas. Nos champs de maïs sont trop silencieux."

Source

ligne
vendredi 6 juin 2014

Crotte de chauve-souris

Mais si, je vais bien vous parler de crotte de chauve-souris ! Je vais même vous montrer une photo :

bat scat

Les exosquelettes des insectes qui constituent le régime alimentaire des chauve-souris sont constitués de chitine. Celle-ci, comme la cellulose des plantes, est difficile à digérer et passe dans les intestins sans trop de modifications... ce qui rend les crottes luisantes.

En fait, tant qu'on ne sait pas ce que c'est, c'est plutôt joli non ?

Source photo (plein de superbes macros de fleurs et d'insectes)

Via

ligne

mercredi 4 juin 2014

Le recyclage des cintres au Japon

A Tokyo, les corbeaux ont des difficultés à trouver des morceaux de bois pour faire leurs nids. Aussi, ils ont fait preuve d'adaptation et ont donc pris l'habitude de voler les cintres des japonais qui font sécher leur linge sur leurs balcons pour remplacer les matériaux naturels :

crow-nest-hanger1

crow-nest-hanger2

crow-nest-hanger3

 

Dans la ville de Fukuoka, les corbeaux font aussi leurs nids de porte-manteaux sur les lignes électriques pendant la période de reproduction. La Kyushu Electric power company a même dû créer une équipe spécialisée qui démantèle ces nids pour éviter les courts-circuits qui pourraient plonger la ville dans le noir...

crow-nest-hanger4

Je connaissais ce comportement pour avoir vu un superbe documentaire sur le sujet il y a très longtemps. Ce qui m'a surprise, c'est ce commentaire chez Stan de Tywkiwdbi

"Quand je vivais à Tokyo, je regardais les corbeaux prendre des cintres sur les balcons de mes voisins. Les corbeaux arrivaient, généralement par deux, travaillaient ensemble pour retirer le linge du porte-manteau et l'un des deux s'envolait avec. Ils prenaient 2 ou 3 cintres sur chaque balcon avant d'aller sur le suivant. [...]".

L'intelligenge de ces bestioles m'épatera toujours !

Source

Via

Catégorie : - Tags : , ,
Commentaires [2]
ligne

Dans le lave-vaisselle

Vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passait à l'intérieur de votre lave-vaisselle ? Si oui, voici la réponse, filmée à l'aide d'une caméra "GoPro Hero 3". Bito a dû s'y reprendre à trois fois (persévérance...) pour parvenir à faire cette vidéo, après avoir surmonté les difficultés que représentaient la chaleur, la durée de la batterie et la lumière. 

Ca valait la peine, même si les lave-vaisselles américains ne semblent pas équipés de tourniquets.

Via

ligne
vendredi 30 mai 2014

A couper le souffle

Le 26ème Concours annuel de photos de voyage du National Geographic (National Geographic Traveler Photo Contest) accepte les soumissions jusqu'au 30 juin 2014. Les catégories pour participer sont les suivantes : Portrait de Voyage, Scènes Extérieures, Sens du Lieu et Moments Spontanés. Le vainqueur gagnera une participation de huit jours pour deux personnes à une expédition National Geographic en Alaska à bord du National Geographic Sea Lion ou du National Geographic Sea Bird.

Voici quelques-unes des participations....

02-just-hanging-out
© Jorgen Tharaldsen / National Geographic Traveler Photo Contest
Vallée d'Hallingdal en Norvège

 

04-tree-like-rivers
© Adriana Franco / National Geographic Traveler Photo Contest
Côte de Baja California, Mexique

 

14-end-of-the-world
© Sean Hacker Teper / National Geographic Traveler Photo Contest
Banos, Equateur

 

Allure
© Peter Lik / National Geographic Traveler Photo Contest
Gorges de la Columbia, Oregon

Source

Via

ligne
mardi 27 mai 2014

L'histoire de l'intolérance au lactose

Le lait, un bienfait pour la santé ? Cela peut paraître une évidence pour certains ! Malheureusement pour d’autres, boire du lait sera plutôt synonyme de troubles digestifs franchement inconfortables. La faute en revient au lactose, ce sucre présent dans le lait, et que certains d’entre nous sont incapables d’assimiler.

Au premier abord, on pourrait penser que cette intolérance au lactose est une sorte de maladie, mais c’est en réalité le contraire ! En effet seulement un tiers des adultes peuvent le digérer, et c’est la tolérance au lactose qui fait plutôt figure d’anomalie. D’ailleurs l’histoire de cette (in)tolérance est liée aux évolutions récentes de notre espèce [...]

carte-tolerance-lactose

Que vous soyez concernés ou non, je vous recommande cet article passionnant du blog Science étonnante (fouillez ce blog, il est excellent et l'un des seuls que je connaisse qui cite les publications utilisées pour la rédaction des articles).

Source

ligne
lundi 26 mai 2014

Quel coup de vieux !

Prenez un walkman Sony, très courant dans les années 80-90, 200 milions d'unités vendues en 30 ans, donnez-le à des enfants de 7 à 13 ans et demandez-leur ce que c'est, à quoi ça sert, comment ça marche, ce qu'ils en pensent...

KIDS REACT TO WALKMANS (Portable Cassette Players)

C'est en anglais mais regardez : si vous n'avez jamais vu une poule devant un couteau.... Ils ne savent pas ce que c'est bien sûr. Ils n'ont jamais vu de cassettes, n'imaginent pas devoir tout rembobiner - attendre ! - pour retrouver le début d'une chanson, et quoi ?seulement 30 morceaux par cassette ? Et il faut bancher le casque ? Avec un fil ?

Je vous souhaite le bonsoir, je retourne écouter Abba sur mon walkman (mais si, je l'ai gardé... et il marche !)

ligne